• Vers le site de la Préfecture d'Ille et Vilaine
  • Vers le site de la CAF d'Ille et Vilaine
  • Vers le site du conseil général d'\Ille et Vilaine
  • Vers le site de Rennes Métropole

Les grands passages

Présentation des grands passages

Les groupes importants de passage constatés sur le territoire départemental ne peuvent être qualifiés de grands rassemblement dans le respect des textes règlementaires, car ils comportent, moins de 200 caravanes. Les causes  des grands passages sont variés : D’un coté des évènements familiaux ; mariage, décès, hospitalisation, et de l’autre des évènements religieux; mission évangélique, ou étape vers un grand rassemblement.

L’accueil de ses groupes importants nécessite à la fois des aires de grands passage adaptées et des modalités de négociation particulières.

Aussi le schéma prévoit-il à la fois la nécessité de répondre à un besoin avéré et celle d’aider les collectivités locales à assumer cette charges ( réalisation possible par les EPCI et/ou les communes).

– Contribution apportée par les partenaires au schéma :

Prévision des déplacements et les contacts avec les principaux groupes dans le cadre de la coordination départementale.

Élaboration d’un guide d’accueil des grands passages précisant les responsabilités des différents acteurs concernés et les démarches à entreprendre.

Un soutien financier et/ou logistique pour leur gestion : assainissement, enlèvement des ordures….

– Le dispositif départemental

Pour assurer une réponse efficace et équilibrée concernant les grands passages, le niveau intercommunal est privilégié.

Le schéma départemental prévoit 5 aires d’accueil pérennes sur le territoire du département.

Cela permet de ne pas rechercher, chaque année, un terrain adapté et cela autorise un financement de l’équipement par des aides du Conseil Général et de l’État à l’investissement.

En ille et vilaine, les EPCI qui ont la compétence accueil gens du voyage ont ou peuvent réaliser des équipement pérennes ( Rennes métropole, CCPR,…). La problématique des EPCI qui n’ont pas la compétence (St Malo) met en attente la réalisation de terrains. En attendant, des solutions provisoires sont mises en place.

– Les modalités d’accueil :

En fonction de l’analyse des passages de l’année passée, et des demandes pour l’été a venir, les terrains de grands passages sont désignés auprès de la préfecture par les communes ou intercommunalités concernées sur l’ensemble du département d’ Ille et Vilaine.

Chaque collectivité ( commune ou intercommunalité) se doit d’organiser la gestion matérielle de son terrain de grand passage et désigne un correspondant permanent.

La préfecture établit un calendrier prévisionnel d’occupation des terrains du département et le diffuse auprès des communes et intercommunalités concernées.

Le suivi du stationnement est indispensable pour évaluer qualitativement et quantitativement les passages sur le territoire départemental.

Durant la période d’ouverture des terrains de grand passage, les correspondants locaux transmettent au coordinateur la fiche d’évaluation des passages au terme de l’occupation du terrain par les voyageurs. La préfecture doit connaître la disponibilité de chaque terrain.

A la fin de la période de grands passages, un bilan de fonctionnement des terrains sera réalisé par le coordinateur en lien avec les coordinateurs locaux.

– Les financements :

– Les intervenants et acteurs :

Les communes, les gens du voyage, le conseil Général, la Préfecture, la coordination départementale, la Direction Départementale de l’Equipement, Rennes Métropole, Gendarmerie et Police Nationale.