Projets sociaux des aires

Projets sociaux des aires

Le schéma départemental prévoit la mise en place de projets sociaux en lien avec les 41 aires d’accueil en fonctionnement sur le département  :

  • Ils favorisent pour les gens du voyage, l’accès au droit commun et à la vie locale et pour les partenaires, une meilleure connaissance des usagers des aires d’accueil
  • Permettent de connaître le potentiel d’implication de l’ensemble du partenariat local et d’inciter à la mise en œuvre d’actions qui répondent aux problématiques de scolarisation, de santé, aux difficultés sociales ou économiques au plus près des besoins des familles du voyage
  • Et de prendre en compte les attentes exprimées par les familles

La mise en place, la coordination et l’animation des projets sociaux sont accompagnées ou pris en charge différemment par AGV35 en fonction des territoires

Projets sociaux des terrains de Rennes

L’animation du projet social pour les 2 terrains de Rennes est mise en place en lien avec les chargés de mission d’AGV35 et les partenaires de droits communs.

La coordination des actions proposées (permanences sociales, animations collectives) est assurée par la chargée de mission développement social.

Le projet social consiste à ouvrir les 2 aires d’accueil sur leur quartier respectif et sur la vie rennaise en général en relayant toutes les informations transmises ou projets initiés par les structures locales. Une des priorités, liée au projet d’établissement d’AGV est de s’assurer du suivi de la scolarisation des enfants qui séjournent sur les terrains de Petit Champeaux et de Gros Malhon par la mise en œuvre d’un protocole de scolarisation.

Les chargés de mission d’AGV35 interviennent régulièrement sur les 2 terrains de Rennes dans le cadre de leur champ d’activité et notamment pour ce qui concerne l’accompagnement individuel des familles (action sociale, accompagnement au logement, insertion professionnelle, prévention santé, scolarisation, jeunesse, médiation)

L’animation et les actions collectives sur les terrains, coordonnées par AGV35 en lien avec l’Hacienda (communication et gestion des salles), est impulsée principalement par des partenaires impliqués, parfois depuis de nombreuses années :

CLPS / ateliers lire, écrire : remise à niveau des compétences clés (1fois/semaine sur le terrain de gros Malhon)

CPB (Cercle Paul Bert) / animation socio sport pour les enfants (1 fois/semaine sur chaque terrain)

Prisme / formation Passerelle destinée à un public jeunes et adultes « Gens du voyage » souhaitant travailler un projet professionnel permettant à terme d’intégrer les dispositifs de droits communs. Prescription We Ker, CCAS  (bénéficiaires du RSA) et Pole emploi (formation de 3 mois sur le terrain de Gros Malhon).

SMAE (service médiation des Bibliothèques de rennes) / mise en place d’une permanence de prêt de livres (1 fois/mois sur chaque terrain) et implication dans des temps forts d’animation (Petits Bouquineurs, fête de Noël..)

UDAF et la ligue de l’enseignement / interventions de bénévoles lire et faire lire (1 fois/mois sur chaque terrain en même temps que l’animation Bibliroule)

De nombreux autres partenaires s’associent plus ponctuellement mais avec la volonté d’impliquer les gens du voyage dans leurs projets, comme par exemple :

Ville de rennes, Rennes Métropole / Projet Droits des enfants, 8 mars, Rennes au Pluriel, les Directions de quartier Ouest (Projet dans le cadre de la Fabrique citoyenne) et Nord Ouest, aussi les Francas, l’Opéra de Rennes, le CRIJ (Quartiers d’été)…

Projets sociaux sur le reste du département

Sur le reste du département, en dehors de Rennes, la responsabilité de la mise en place des projets sociaux revient aux EPCI compétents pour la gestion des aires d’accueil (bénéficiaires de l’Aide à la Gestion). La mise en place des protocoles locaux de scolarisation oblige également les maires (ou adjoints concernés) à s’impliquer comme acteurs de la réussite scolaire aux côtés des EPCI.

AGV35 peut accompagner les collectivités ou structures pour toute action envisagée dans le cadre des projets sociaux.

Les outils de mise en oeuvre

Relier la mise en œuvre des projets sociaux à l’Aide à la Gestion des Aires d’Accueil (Convention AGAA/ALT2)

AGAA Fiche 2018 PROJET SOCIAL AGV 35

Depuis 2012, les collectivités doivent compléter une fiche « Bilan de mise en œuvre du projet social » à joindre aux autres éléments à fournir pour bénéficier de la subvention d’aide à la gestion. Cette fiche a été adaptée, au fil des années, pour répondre de la manière la plus opérationnelle aux exigences de coordination, à l’attention particulière portée sur le suivi de la scolarisation et à la réalisation d’un livret d’accueil à destination des familles.

La désignation d’un référent politique et d’un référent technique pour coordonner la mise en œuvre du projet social

La coordination est un des moyens pour garantir la mise en œuvre effective des projets sociaux. Les collectivités compétentes qui s’engagent dans cette démarche sont soucieuses, dans le cadre de la gestion globale de l’aire d’accueil, de s’appuyer sur les ressources locales pour répondre aux besoins et aux attentes des familles.

La mobilisation du partenariat : mise en place de comités techniques

Les comités techniques (ou comités de pilotage) réunissent une à deux fois par an les élus chargés du dossier, les personnes chargées de la gestion, les équipes enseignantes, les travailleurs sociaux, des responsables associatifs, des riverains… L’organisation de ces comités techniques sont organisées par les collectivités compétentes.Ces réunions sont très utiles pour appréhender régulièrement le contexte global d’accueil des familles  (difficultés rencontrées et expériences réussies). Ils permettent de faire connaitre le fonctionnement concret du terrain, la typologie des familles accueillies et leurs conditions de séjours. Il s’agit d’un temps de mise en commun pour envisager de futures actions à développer et pour évaluer celles qui auraient été engagées au cours de l’année.

Les protocoles locaux de scolarisation comme outils de développement opérationnels des projets sociaux

Élaborés en collaboration avec les services de l’éducation nationale en 2015, les protocoles locaux de scolarisation ont pour objectif la mise en place d’une procédure coordonnée des acteurs, pour le suivi de l’inscription scolaire et de l’absentéisme des enfants soumis à l’obligation scolaire (et résidents sur les aires d’accueil). La mise en place de ces protocoles constitue l’axe principal des projets sociaux.