Préparation et accueil

Programmation des Grands Passage

Septembre : Réception, par le coordinateur départemental, des courriers envoyés par les différents pasteurs souhaitant organiser un passage en Ille et Vilaine. Les communes qui reçoivent directement de telles demandes doivent les faire passer au coordinateur à AGV 35 ou via la Préfecture.

Janvier : Réalisation, par le coordinateur, du tableau récapitulatif des demandes, et de fiches renseignées des groupes ayant formulé une demande (date, nombre de caravanes attendues, besoins techniques, marge de manœuvre, etc.)

Février : Rencontre entre médiateurs et coordinateurs bretons pour vérifier la cohérence des passages des groupes et établir une programmation sur l’ensemble de la région. Négociation avec les pasteurs pour un accueil organisé et satisfaisant sur l’ensemble du territoire breton (nombre maximum de passage par département, conditions et modalités d’accueil des groupes, etc.). Réalisation du tableau récapitulatif des passages en Bretagne et du tableau détaillé des besoins de terrains pour les passages en Ille et vilaine (qui est attendu, où, quand, combien de temps?).

Mars : Courrier adressés aux EPCI pour entamer la recherche de terrains adaptés. Recherche des terrains par les EPCI désignés. Réception, par le coordinateur, des propositions de terrains et vérification qu’ils répondent bien aux attentes pour cet usage.

Avril : Validation définitive, par la Préfecture, des terrains qui devront accueillir les grands passages. Déplacement du coordinateur à Gien (45) (regroupement général des évangélistes avant le début des missions) avec les médiateurs bretons pour exposer aux pasteurs présents les modalités d’accueil en Bretagne (les procédures et règles sont établies). Ce sera aussi l’occasion de caler avec eux une rencontre avec les élus ou correspondants locaux des communes où leur groupe va passer. C’est enfin l’occasion de rencontrer et d’expliquer aux responsables des missions refusées pourquoi leur groupe ne peut entrer dans le dispositif d’accueil. Réalisation, et diffusion aux communes concernées, du tableau définitif des passages sur le territoire du département. Rencontre entre la préfecture (sous préfet, coordinateur), le conseil général et les communes concernées pour travailler sur les modalités d’accueil définies au niveau régional.

Mai : Début des grands passages sur le territoire régional. Août : Les grands passages à caractère religieux se terminent par un grand rassemblement (La convention Mondiale) fin août.

Rôle et intervention de chacun :

Les communes ou les groupements de communes, conformément au schéma départemental, sont responsables de l’accueil de ces rassemblements.

Les Gens du Voyage, à travers leur représentant, sont responsables des dispositifs d’accueil qui sont mis à leur disposition, du bon déroulement des séjours, des chartes signées et de la limitation du nombre de caravanes.

La Préfecture:  Octroi de la force publique en cas de troubles à la sécurité publique. Coordonne la mise en œuvre de l’accueil avec l’outil AGV 35.

AGV 35 (n° astreinte week-end : cf. fiche page suivante) coordonne la mise en œuvre de l’accueil ; Veille au respect des préconisations du schéma;  Conseille pour l’organisation et la gestion des grands passages; Échange avec les élus sur les besoins et localisations des grands passages; Recueille les propositions de terrains; Rencontre et échange avec les pasteurs sur les grands passages et les modalités d’accueil; Organise et prépare les grands passages; en informe les élus; Coordonne l’occupation des terrains départementaux; Veille au suivi des missions et des groupes sur les autres départements; Recherche la cohérence et l’harmonisation sur le territoire départemental.(accueil, outils, etc.…); Recueille et traite l’évaluation des grands passages

Gendarmerie et Police Nationale : Participe à l’accueil et au bon stationnement des voyageurs Citoyenneté; Intervention si nécessaire

Outils de gestion

Bilans

  • Bilan 2018 des Grands Passages estivaux
  • Bilan 2017 des Grands Passages estivaux